Julien Paret - Cyberia : les monades informatiques du « je » autobiographique

slovo:3240 - Slovo, 4 avril 2017, Volume 47. Le discours autobiographique à l'épreuve des pouvoirs Europe - Russie - Eurasie - https://doi.org/10.46298/slovo.2017.3240
Cyberia : les monades informatiques du « je » autobiographique

Auteurs : Julien Paret

Cet article porte sur les nouveaux modes d’expression du projet autobiographique en relation avec les technologies de l’information et de la communication (TIC). Nous proposons ici aux lecteurs de découvrir la Russie postmoderne à travers les yeux d’une galerie de personnages pittoresques et truculents qui, à l’instar des simulacres des romans de science-fiction cyberpunk, hantent le Runet – l’Internet en langue russe – en construisant, déconstruisant et reconstruisant leurs identités en temps réel dans le monde virtuel au gré de leurs pérégrinations politiques et philosophiques. Pour ce faire, nous avons examiné les profils, les commentaires, les photographies, les discussions, les liens, etc. publiés sur la toile par différents acteurs du cyberespace russophone : des blogueurs anonymes ou professionnels, un punk, un milicien du Donbass, ou encore un agent d’influence au service du régime de Vladimir Poutine.


Volume : Volume 47. Le discours autobiographique à l'épreuve des pouvoirs Europe - Russie - Eurasie
Rubrique : La Russie en ses marges
Publié le : 4 avril 2017
Accepté le : 4 avril 2017
Soumis le : 4 avril 2017
Mots-clés : ITC,postmodernism,russian speaking cyberspace,runet,punk,bloger,Putin,postmodernisme,TICE,blogueur,Poutine,Cyberespace russophone,[SHS.LITT] Humanities and Social Sciences/Literature


Partager

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 172 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 1946 fois.