Jacq , Jasmine - Le Rêve d'un homme ridicule (Fedor Dostoïevski, 1877) adapté par Aleksandr Petrov (1992) : quand l'adaptation devient extrapolation poétique

slovo:5240 - Slovo, 2 mars 2019, À l'Est de Pixar : le film d'animation russe et soviétique
Le Rêve d'un homme ridicule (Fedor Dostoïevski, 1877) adapté par Aleksandr Petrov (1992) : quand l'adaptation devient extrapolation poétique

Auteurs : Jacq , Jasmine

en 1992, Aleksandr Petrov, étoile montante de l’animation russe, réalisait Le Rêve d’un homme ridicule, d’après la nouvelle de Dostoïevski (1877).Le choix de cette oeuvre extrêmement complexe, sorte de synthèse de la pensée religieuse de Dostoïevski, paraît répondre à une nécessité intérieure pour le cinéaste. L’oeuvre qui en ressort, court-métrage de vingt minutes, est un film d’une puissance narrative exceptionnelle, frappant par une communauté d’esprit et un niveau d’intimité troublants avec l’auteur. D’une part, Petrov s’adonne au nécessaire travail de condensation du texte, redéployé narrativement à travers différents procédés suggestifs profondément imprégnés de l’univers diégétique de Dostoïevski (bruitages, musique, rythme, couleurs...). Surtout, la dimension fantastique et la présence centrale du rêve dans le texte en font un matériau idéal pour un cinéastetrès inspiré par les notions de glissement (d’une réalité à une autre), de passages et de métamorphoses.


Source : oai:HAL:hal-02053419v1
Volume : À l'Est de Pixar : le film d'animation russe et soviétique
Publié le : 2 mars 2019
Déposé le : 2 mars 2019
Mots-clés : Paint-on-glass animation,dream in film,The Dream of a ridiculous man,Dostoyevsky,film semiotics,Adaptation,sémiotique du cinéma,transcodage filmique,Dostoïevski,Le Rêve d’un homme ridicule,le rêve au cinéma,peinture sur verre,Живопись по стеклу,Сон смешного человека,oжившая живопись,Достоевский,семиотика кино,сон в кино, [ SHS.ART ] Humanities and Social Sciences/Art and art history


Partager