Gun-Britt Kohler ; Pavel Navumenka - Histoire littéraire, formation d’un champ et espaces transnationaux des possibles

slovo:6143 - Slovo, 25 février 2020, Volume 50. Comment penser l’histoire littéraire au XXIe siècle dans l’espace euro-asiatique ? - https://doi.org/10.46298/slovo.2020.6143
Histoire littéraire, formation d’un champ et espaces transnationaux des possibles

Auteurs : Gun-Britt Kohler ; Pavel Navumenka

La littérature de la Biélorussie qui s’est développée dans l’espace de transition historiquement multiethnique et multiconfessionnel entre Slavia latina et Slavia orthodoxa, remet en question d’une manière particulière la validité du « grand récit ». En même temps, il semble que ce soit justement l’exemple de cette littérature « mineure », dont le développement s’est déroulé pendant des siècles et jusqu’à récemment dans les sphères de domination des littératures voisines « majeures » (russe et polonaise), qui rende manifeste les problèmes posés par une approche transnationale, notamment la perpétuation de mécanismes d’exclusion et d’absorption. Prenant ces considérations comme point de départ, cet article esquisse d’abord une approche alternative d’un « grand récit » fondée sur les paramètres d’espace culturel, de chronologie ouverte et de développement institutionnel. Dans le cadre de ce modèle sera examiné ensuite systématiquement, d’un point de vue institutionnel et prenant l’exemple des années 1920, le « potentiel transnational » de la littérature biélorusse. Il s’avère que le potentiel transnational résultant notamment du multilinguisme se superpose institutionnellement et idéologiquement au concept de « multinational » de la littérature prolétarienne : les différentes langues pré‑structurent différents « espaces des possibles ». La réalisation d’espaces transnationaux des possibles semble ouverte avant tout aux auteurs juifs, comme le montre l’étude de cas de Samuil Plaŭnik (Zmitrok Bjadulja).


Volume : Volume 50. Comment penser l’histoire littéraire au XXIe siècle dans l’espace euro-asiatique ?
Publié le : 25 février 2020
Accepté le : 25 février 2020
Soumis le : 24 février 2020
Mots-clés : Raum des Möglichen,Zmitrok Bjadulja,Feldgrenzen,Institutionen,Literaturgruppierungen,Transnationalität,20. Jahrhundert,belarussische Literatur,Literaturhistoriographie,Literary Historiography,Belarusian Literature,Twentieth Century,transnational,field borders,literary institutions,literary groups,Space of possibles,Zmitrok Bjadulja,historiographie littéraire,littérature biélorusse,xxe siècle,transnational,limites du champ,institutions littéraires,groupes littéraires,espace des possibles,Zmitrok Bjadulja,[SHS]Humanities and Social Sciences,[SHS.LITT]Humanities and Social Sciences/Literature


Partager

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 84 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 567 fois.