Isabelle Després - La Russie comme expérience de vie et d'écriture : Le Journal d'un loup de Mariusz Wilk

slovo:7443 - Slovo, 6 mai 2021, Volume 51. Les Voyages lointains des écrivains polonais (XXe-XXIe siècles) - https://doi.org/10.46298/slovo.2021.7443
La Russie comme expérience de vie et d'écriture : Le Journal d'un loup de Mariusz Wilk

Auteurs : Isabelle Després

Mariusz Wilk est un auteur polonais qui voyage dans la Russie du grand Nord. Son premier ouvrage, Le Journal d’un loup, révèle l’originalité de ce regard. Wilk cherche à découvrir la Russie en profondeur, en choisissant de se fondre dans la vie locale. Pour cela il s’installe dans les îles Solovki, un lieu excentré, mais représentatif à ses yeux, de l’histoire et de la mentalité russes. Il y découvre un monde en sursis, marqué par les ruines du système pénitentiaire soviétique, mais aussi par la présence séculaire du monastère. Dans ses notes, Wilk s’arrête sur certains détails à forte potentialité métaphorique. Enfin, il se livre à une réflexion sur son double statut d’écrivain et d’étranger, sur l’écriture qui permet le dépassement de soi, sur la langue et le mot, avec sa charge émotive et symbolique. Le Journal d’un loup est autant un témoignage sur la Russie d’hier et d’aujourd’hui, qu’une réflexion sur la pratique et l’écriture littéraire du voyage.


Volume : Volume 51. Les Voyages lointains des écrivains polonais (XXe-XXIe siècles)
Rubrique : Les voyages lointains des écrivains polonais (XXe-XXIe siècles)
Publié le : 6 mai 2021
Accepté le : 6 mai 2021
Soumis le : 4 mai 2021
Mots-clés : travel writer,post‑Soviet Russia,Solovki Islands,Gulag,monastery,monk‑chronicist,Joseph de Maistre,Fedor Tyutchev,Ryszard Kapuściński,écrivain-voyageur,Russie post-soviétique,îles Solovki,Goulag,monastère,moine-chroniqueur,Joseph de Maistre,Fedor Tioutchev,Ryszard Kapuściński,[SHS.LITT]Humanities and Social Sciences/Literature


Partager

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 53 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 71 fois.