Katia Vandenborre - Jacek Hugo-Bader sur les traces de Ryszard Kapuściński et de Svetlana Alexievitch en ex-URSS. La Fièvre blanche. De Moscou à Vladisvostok, 2009

slovo:7444 - Slovo, 6 mai 2021, Les Voyages lointains des écrivains polonais (XXe-XXIe siècles) - https://doi.org/10.46298/slovo.2021.7444
Jacek Hugo-Bader sur les traces de Ryszard Kapuściński et de Svetlana Alexievitch en ex-URSS. La Fièvre blanche. De Moscou à Vladisvostok, 2009

Auteurs : Katia Vandenborre

Sur les quatre livres que compte l’oeuvre de Jacek Hugo‑Bader, trois se déroulent en Russie et dans les territoires de l’ex‑URSS : Dans la vallée paradisiaque, parmi les mauvaises herbes [W rajskiej dolinie, wśród zielska, 2002], La Fièvre blanche [Biała gorączka, 2009] et Le Journal de la Kolyma [Dzienniki kołymskie, 2010]. Cette prédominance russophone constitue le point de départ du présent article dont l’objet est de situer la personnalité littéraire d’Hugo‑Bader, dans la pléiade polonaise des écrivains voyageurs. L’intérêt pour l’espace post‑soviétique invite en effet à rapprocher Hugo‑Bader de deux écrivains qui se sont illustrés dans le domaine : Svetlana Aleksievitch et Ryszard Kapuściński. En prenant en compte la méthode, la collecte de matériau, la relation aux témoins, le rapport au pouvoir russe, la mise en récit et l’utilisation de la littérature, la comparaison permettra de dégager ainsi quelques‑unes des spécificités de l’auteur de La Fièvre blanche.


Volume : Les Voyages lointains des écrivains polonais (XXe-XXIe siècles)
Rubrique : Les voyages lointains des écrivains polonais (XXe-XXIe siècles)
Publié le : 6 mai 2021
Accepté le : 6 mai 2021
Soumis le : 4 mai 2021
Mots-clés : Hugo-Bader,reportage,Russia,post-Soviet space,Alexievitch,Kapuściński,Hugo-Bader,reportage,Russie,espace post-soviétique,Alexievitch,Kapuscinski,[SHS.LITT]Humanities and Social Sciences/Literature


Partager

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 36 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 43 fois.